Atelier coorganisé par le CDER –SONATRACH sous le thème :
« Opportunités de coopération dans le domaine des énergies renouvelables »


10 octobre 2016



           Dans l’objectif d’identifier et définir clairement les pistes et les projets d’intérêt commun et d’accompagner SONATRACH dans leur nouvelle politique dans l’énergie propre, le Centre de Développement des Energies Renouvelables et SONATRACH ont organisé un workshop intitulé « opportunités de coopération dans le domaine des énergies renouvelables » au niveau de l’Unité de Développement des Equipements Solaires le Lundi 10 octobre 2016.

           L’ouverture officielle des travaux de cet atelier a été donnée par le professeur Hafid AOURAG, Directeur Général de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique (DGRSDT) en présence du Directeur Central Recherche et Développement - Sonatrach, Mr ADJEB Azzedine, du Directeur du CDER, Professeur Noureddine Yassaa, et du Directeur de l’Unité de Développement des Equipements Dr. Belkacem Bouzidi.

    Le workshop a vu la participation de cadres supérieurs des différentes filiales du groupe SONATRACH, des responsables des entreprises nationales, ENIE et CONDOR et les chercheurs de l’EPST/CDER.

           Le professeur Hafid AOURAG, a souligné dans son allocution, l’importance de ce workshop qui représente un pont pour SONATRACH vers le domaine des énergies renouvelables, afin d’économiser le gaz et les autres carburants. Le professeur Hafid AOURAG a abordé par la suite le volet de la production du silicium de grade solaire et l’intérêt que porte cette démarche pour le pays à l’échelle internationale.

           Le professeur Hafid AOURAG, a ajouté qu’il faut impérativement investir en amont et non pas en aval pour pourvoir concurrencer et devenir un leader en énergies renouvelables.

           De son côté, le Prof. Noureddine Yassaa a ajouté que cette rencontre a pour but d’identifier les axes d’intervention pour accélérer le programme des énergies renouvelables par rapport à la nouvelle stratégie de diversification des activités de Sonatrach. Monsieur yassaa a, dans ce sens, donné quelques résultats de recherches scientifiques et technologiques déjà achevées, en matière d’installation d’équipements en énergie solaire. Du côté du groupe SONATRACH, M. ADJEB Azzedine, a exprimé l’espoir d'une coopération fructueuse avec le CDER.

           Il a rappelé, dans ce contexte, l’actuelle feuille de route qui vise la diversification des sources d’énergie et la valorisation des ressources nationales, par rapport aux potentialités qui existent dans le pays. A savoir le gigantesque gisement en énergie solaire de l’Algérie qui est l’un des plus importants dans le monde.

           M. ADJEB Azzedine a recommandé de construire un consortium pour investir dans ce créneau de l’énergie propre en but de booster la recherche technologique à Sonatrach et rester compétitif.

           M. ADJEB Azzedine a justement précisé le partenariat récent avec la compagnie pétrolière italienne ENI, pour le projet de réalisation d’une centrale photovoltaïque d’une capacité de 10 MW au niveau du champ de BRN (Bir Rebaa Nord, Ouargla). A l’issue de ce workshop des recommandations ont été dégagées :

    • Signer prochainement la convention cadre SONATRACH-DGRSDT, validée par les deux Parties, ce qui permettra d'établir le premier contrat spécifique entre SONATRACH et le CDER pour définir les actions convenues conjointement entre les Parties et les conditions de la mise en place de comités techniques pour assurer le suivi des actions .
    • Prévoir une visite des chercheurs du CDER sur les sites de SONATRACH durant le mois de novembre ; les lieux et dates seront fixés ultérieurement.
    • Identifier des projets pilotes pour différentes applications des EnR sur site (installations de SONATRACH).
    • Réunir tous les acteurs nationaux (étatiques et privés) activant dans les segments des ENR.
    • Identifier les segments manquants dans le domaine des EnR pour faire appel à l'expertise et à la formation de la ressource humaine.
    • Identifier un projet pilote de grande envergure en R&D entre SONATRACH et le CDER.
    • Réfléchir sur le les améliorations à apporter sur le volet législatif et réglementaire pour faciliter et encourager les investissements dans le domaine des EnR, notamment encourager les produits locaux.

        

Haut de page