Jeunes chercheurs de l’EPST CDER honorés à l’ occasion du Prix du Président de la République pour la ville verte .


28 Octobre 2018


       Une cérémonie a été organisée le Jeudi 25 Octobre 2018 au Centre International d’Alger (CIC) à l’occasion de la remise du Prix du Président de la République pour la Ville Verte, en présence de plusieurs Ministres et nombre de responsables dont le wali d’Alger Mr. Zoukh .

       Deux jeunes chercheurs de l’EPST, Madame Fathia Chekired-Chikhi, Maitre de Recherche A à l’UDES/CDER et Mr. Oussama Touaba, Ingénieur de Recherche à l’URER-MS/CDER, ont été honorés pour leurs travaux de recherche respectivement sur la maison solaire intelligente et la voiture solaire



       A la veille de la célébration de la journée internationale des villes, un prix a été décerné aux villes ayant consacré le plus d’aménagement d’espaces verts aux profits des citoyens. A ce titre, le premier prix a été décerné à la ville de Sétif tandis que les deuxième et troisième prix ont été décernés respectivement aux villes de Tlemcen et Médéa. Le prix du jury a été décerné à la Wilaya d’Adrar et celui de la citoyenneté de la ville verte a été remis à l’association « Amidol », de la wilaya de Ghardaïa, pour son opération de préservation réussie de « Ksar Tafilat ».








Portrait du Dr. Chekired Fathia eps Chikhi de l’Unité de Développement Des Equipements Solaires lauréate du prix d’encouragement

Pouvez vous nous résumer votre cursus universitaire ?

Dr. Chekired Fathia :

      Je suis Maitre de recherche ‘A’ à l’Unité de Développement des Equipements Solaires UDES-EPST-CDER de Bou-Ismail depuis 2009. Je suis titulaire d’un diplôme d’Ingénieur d’état en Electronique de l’Université de Jijel, d’un Magistère (2008) et d’un Doctorat (2014) en Electronique spécialité ‘Electricité Solaire’ de l’Ecole Nationale Polytechnique d’Alger.

Quel est l’objet et les objectives de vos travaux de recherche ?

Dr. Chekired Fathia :

      Actuellement, je travaille sur l’intelligence artificielle appliquée aux systèmes solaires photovoltaïques. Mes travaux de recherche sont centrés aussi sur la gestion intelligente de l’énergie dans les systèmes énergétiques.

      Je suis membre du projet ‘Maison solaire intelligente’ dont l’objectif est d’alimenter cette dernière par de l’électricité photovoltaïque, de réduire sa consommation d’énergie en développant un système intelligent de gestion afin d’optimiser la production-consommation énergétique dans l’habitation et de satisfaire ses besoins en privilégiant l’utilisation de l’électricité produite localement.

      Comme cette maison constitue la brique de base d'une ville intelligente (smart city) , j’ai comme objectif de travailler sur la gestion d’énergie dans le quartier intelligent puis la ville intelligente dans un futur proche.

Selon vous quelle est l’importance accordée au énergies renouvelables en Algérie ?

Dr. Chekired Fathia :

      Aujourd’hui, je suis convaincue que le développement des énergies renouvelables en Algérie notamment l’énergie solaire est une nécessité socio-économique et cela implique l'engouement de tous pour un avenir meilleur.

        

Haut de page