Bou Ismail : Les chercheurs de l’UDES mobilisés contre le Covid-19


18/04/2020


L’UDES (Unité de développement des équipements solaires) désertée en ces semaines de crise sanitaire par une partie de ses travailleurs, ne chôme pas. L’UDES est une ruche pleine d’abeilles qui produisent du miel, aliment vital pour la vie.

C’est ce que nous avons pu constater lors de notre passage. Les scientifiques ont adapté leurs recherches aux événements actuels relatifs à la lutte contre le Covid 19. C’est une parenthèse pour eux qui n’a pas été prévue dans leur programme. «Nous profitons de votre passage pour vous montrer l’un de nos prototypes qui sont stockés dans notre armoire.

Tenez, voilà un prototype réalisé en 2015 et breveté, mais qui est hélas resté dans notre placard, expliquent-t-ils amèrement, il s’agit d’un conservateur médical hybride qui fonctionne à l’électricité et à l’énergie solaire, cet équipement sert à stériliser et à préserver les vaccins et les matériels de vaccination, il est facile à transporter et à utiliser durant les campagnes de vaccination, en villes, en zones rurales et même au sud du pays, nous souhaitons que les autorités nous aident pour arriver un jour à le produire en Algérie», nous indiquent les jeunes chercheurs.

Encouragés, le responsable de l’UDES, les chercheurs Ouali Mâamar et Djebiret Mohamed Ali, sous leurs blouses, s’activent, sous le regard du docteur et chercheur Tassalit Djillali, afin d’achever le second prototype mobile de désinfection des salles, des bureaux et grands locaux à l’aide des rayons ultra-violet. Cet équipement conçu et monté dans l’urgence peut servir après la crise du coronavirus. Ce prototype lui reste le design, afin qu’il soit adapté à la demande du marché.

                                                                                                              El WATAN

        

Haut de page