Workshop sur le programme PRIMA à l UDES


28/10/2019



Dans le cadre de la promotion du programme PRIMA, la DGRSDT a organisé le lundi 28 octobre 2019 au siège de l’Unité de Développement Des Equipements Solaires (UDES), un workshop en faveur du programme PRIMA (Partnership for Research and innovation in the Mediterrean Area) en présence du Prof. BOUHICHA Mohamed Directeur des études à la DGRSDT et point focale du programme PRIMA, Dr Samira CHader Directrice de recherche à la DGRSDT et le Directeur de l’Unité de Développement Des Equipements Solaires (UDES), Dr Belkacem BOUZIDI et le Directeur de la fondation PRIMA ainsi que le chargé du programme annuel et des appels a projets, fabrice Dentressangle.

PRIMA est un programme visant à relever les principaux défis des ressources en eau et des systèmes alimentaires, son financement est de 500 millions d’euros sur 10 ans, dont 220 millions seront fournis par l’UE, tandis que le reste proviendra des Etats participants dont l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, la Jordanie et le Liban.

le programme s’inscrit dans le cadre des opportunités offertes par le programme européen Horizon 2020 et s’adresse aux institutions, centres de recherches, universités et au secteur privé.

Selon le Directeur de la fondation PRIMA, Octavio Quintana Trias , le but de cet atelier est d’établir un moyen de communication entre les deux parties pour évaluer les besoins du pays en ce qui concerne les problématiques des ressources en eaux et de l’agriculture. PRIMA, selon le Directeur de la cette fondation, constitue l’une des plus importantes initiatives de l’UE en matière de soutien à la recherche et à l’innovation impliquant 19 pays des deux rives de la méditerranée et mobilisant près de 500 millions d’euros sur les dix prochaines années.

Rappelons que l'Algérie est le premier pays partenaire à signer un accord avec l'UE pour participer au programme PRIMA.
Le projet de coopération PRIMA concerne principalement trois (03) thématique :

  • Gestion durable de l'eau dans les zones arides et semi-arides.
  • Systèmes d'agriculture durable sous contraintes environnementales méditerranéennes.
  • Chaîne de valeur alimentaire méditerranéenne pour le développement régional et local.









        

Haut de page